Design : Leslie Miranda, Julien Peris, Amélie Guillaumot & Laura Mathiot

Rencontre avec Design : Leslie Miranda, Julien Peris, Amélie Guillaumot & Laura Mathiot

Heureux gagnants du 🏆 3ème prix du concours Quercus Suber 2022 🌳 exposés et remis à la Villa Noailles,  Leslie Miranda, Julien Peris, Amélie Guillaumot & Laura Mathiot  ont été récompensés pour leur projet Empreintes, des modules de sport réalisés en liège. Ils répondent à notre interview. 

Qui êtes-vous ?

Issus de DN MADe, Diplôme National des Métiers des Arts et du Design dans le secteur de
l’événementiel pour Amélie Guillaumot, du graphisme pour Laura Mathiot, ou l’objet pour
Leslie Miranda et Julien Peris, nos parcours se rencontrent en première année de DSAA, Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués Design Produit à l’école Boulle.

Notre vision du design et nos expériences passées nous ont poussé à développer le projet Empreintes ainsi que le projet Ombrages pour le concours Quercus Suber sous le nom du
Collectif 19°.

Pourquoi avez-vous participé au Concours Quercus Suber 2022 🌳 ? 

Le concours nous a permis de mettre en avant le liège et ses spécificités. L’idée de valoriser une ressource locale présente en faible quantité a motivé notre participation et grandement
guidé notre réflexion. En effet, nous souhaitions développer un objet ou une gamme d’objets qui serai(en)t capable(s) de refléter le cadre de vie associé à la Provence.
Nous voulions également prôner le liège comme interface respectueuse et durable qui accompagne ses utilisateurs. Ainsi, la gamme « Empreintes » a été pensée comme médiateur entre l’utilisateur et son environnement grâce à de multiples points de contact.

Quelle a été votre inspiration ?

Chaque module propose un paysage sportif qui préserve l’harmonie de l’espace domestique. Le projet a été élaboré comme un véritable paysage de suberaies provençales intégré au confort d’un intérieur contemporain.
Adaptables et ergonomiques, les différents modules stimulent le corps. La prise en main est aisée, elle indique une gestuelle adaptée pour les débutants et incite aux plus habitués un
maintien de l’effort. Ces formes simples et intuitives induisent les bons gestes à effectuer lors de la pratique sportive. Ainsi, articulations, muscles et postures sont guidés par le relief.

Quelles ont été vos difficultés ?

Nous avons soumis deux projets qui ont retenu l’attention, le premier autour du liège aggloméré à la réalisation automatisée et le second qui valorise le liège massif selon des
méthodes artisanales. De ce fait, nous avons dû nous organiser pour expérimenter en autonomie en limitant nos échantillons pour ne pas gaspiller cette ressource limitée, découvrir les différentes possibilités offertes par le liège et proposer des prototypes fonctionnels dans le temps imparti. Néanmoins, cette expérience fut enrichissante pour tous.

Êtes-vous satisfait du résultat ? Quel est l'avenir de votre projet ? Vos prochains projets ?

Les premiers prototypes sont concluants et nous sommes ravis de pouvoir vous présenter les premières pièces à la villa Noailles. De plus, l’opportunité de pouvoir prolonger l’exposition de notre gamme lors de la Design Parade 2022 représente une chance et nous espérons que cet évènement permettra de promouvoir davantage le chêne-liège de Provence et tout le savoir-faire qui en découle. En ce qui concerne le devenir de la gamme, nous comptons réaliser de nouveaux prototypes en se rapprochant de spécialistes dotés de technologies plus adaptées que celles dont nous disposons au sein de l’établissement pour être en mesure de développer le projet « Empreintes » à plus grande échelle.

En parallèle, nous allons nous concentrer sur la rédaction individuelle de nos mémoires de recherche pour notre seconde année de DSAA, autour de sujets de société et du Design qui nous tiennent à coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.