Nos missions

Forêt Modèle de Provence a été créée à l’initiative de la région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2013, elle est reconnue d’intérêt général.

Elle fait partie du réseau international des Forêts Modèles, et partie prenante active du réseau méditerranéen des Forêts Modèles (comme expliqué dans les onglets précédents).

Nos Objectifs :
  • au niveau local, en mettant en œuvre des actions concrètes à valeur démonstrative sur son territoire de référence, qui se construit autour des massifs de l’Étoile, du Garlaban, de la Sainte-Baume et des Maures ;
    au niveau régionalen communiquant sur les résultats de ces actions, et en formulant des propositions auprès des instances régionales et nationales en vue d’améliorer les politiques publiques ayant un lien avec la forêt ;
  • au niveau internationalen échangeant des expériences et en coopérant avec les forêts modèles des Réseaux international et méditerranéen, et avec d’autres entités permettant de développer des relations utiles à la résolution des problèmes de la forêt provençale, afin d’apporter sa contribution au développement durable des paysages forestiers en Méditerranée, et dans le monde.

Nos missions :

  • Constituer une force de proposition auprès des instances présentes sur le périmètre de la Forêt Modèle de Provence ;
  • Sensibiliser aux enjeux du développement durable des massifs forestiers, et de leur protection ;
  • Promouvoir la coopération entre les acteurs du territoire en matière de gestion et valorisation de la forêt et de ses ressources ;
  • Réaliser tous travaux qui contribuent à ses objectifs ;

  • Réaliser des études de recherche-développement qui contribuent à ses objectifs ;

  • Impulser et soutenir des projets innovants de gestion et de valorisation de la forêt du périmètre de la forêt modèle ;

  • Capitaliser, communiquer, échanger, diffuser les expériences existantes et les acquis obtenus.

  • Et enfin deux projets en étude : le développement de l’offre mellifère sur nos massifs, et la relance du gemmage, entre autres choses.

Nos projets :

  • Mener à bien dans les années à venir, plusieurs projets de collaborations avec d’autres pays européens, notamment :

  • Programme sur la valorisation du pistachier lentisque (avec la Grèce, l’Italie, le Portugal, l’Espagne et la Croatie) ;

  • Rapprocher les milieux de l’éducation à l’environnement et de la gestion forestière pour améliorer la connaissance en terme de protection incendie et de gestion de nos espaces forestiers (avec l’Italie, L’Espagne, et le Portugal) ;

  • L’organisation de 2 événements grands publics :

  • Les Journées du Liège à la Villa Noailles – affluence de 800 personnes : exposition du Concours, délibération du Jury, expo photos, etc ;

  • Le Week-end du chêne-liège au Domaine de Baudouvin à La Valette – affluence de 3500 personnes : marché du Terroir et de l’Artisanat, conférences, expositions, démonstrations, etc.

  • L’organisation d’un Concours d’Art et de Design avec 3 catégories distinctes : Tournage, Design et Sculpture (et des participants de référence mondiale).

  • Le soutien à la filière subéricole : animation d’un groupe interprofessionnel sur la filière, rédaction et publication d’un magazine annuel, coordination du site internet le Portail du chêne-liège avec un référencement des acteurs régionaux ;

  • Une partie Recherche & Développement, notamment avec l’étude sur l’arbousier et ses ressources envers le PNR de la Ste Baume, les huiles essentielles forestières en économie circulaire (valorisation des déchets issus des coupes forestières en huiles essentielles) ;

Nous avons pour objectif de développer ensemble notre réseau pour essaimer les bonnes pratiques, continuer à créer une synergie partenariale, rentrant dans le cadre de nos missions.