Nos missions

Forêt Modèle de Provence a été créée à l’initiative de la région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2013, elle est reconnue d’intérêt général.

Elle fait partie du réseau international des Forêts Modèles, et partie prenante active du réseau méditerranéen des Forêts Modèles (comme expliqué dans les onglets précédents).

Nos Objectifs :
  • au niveau local, en mettant en œuvre des actions concrètes à valeur démonstrative sur son territoire de référence, qui se construit autour des massifs de l’Étoile, du Garlaban, de la Sainte-Baume et des Maures ;
  • au niveau régionalen communiquant sur les résultats de ces actions, et en formulant des propositions auprès des instances régionales et nationales en vue d’améliorer les politiques publiques ayant un lien avec la forêt ;
  • au niveau internationalen échangeant des expériences et en coopérant avec les forêts modèles des Réseaux international et méditerranéen, et avec d’autres entités permettant de développer des relations utiles à la résolution des problèmes de la forêt provençale, afin d’apporter sa contribution au développement durable des paysages forestiers en Méditerranée, et dans le monde.

Nos missions :

  • Constituer une force de proposition auprès des instances présentes sur le périmètre de la Forêt Modèle de Provence ;
  • Sensibiliser aux enjeux du développement durable des massifs forestiers, et de leur protection ;
  • Promouvoir la coopération entre les acteurs du territoire en matière de gestion et valorisation de la forêt et de ses ressources ;
  • Réaliser tous travaux qui contribuent à ses objectifs ;

  • Réaliser des études de recherche-développement qui contribuent à ses objectifs ;

  • Impulser et soutenir des projets innovants de gestion et de valorisation de la forêt du périmètre de la forêt modèle ;

  • Capitaliser, communiquer, échanger, diffuser les expériences existantes et les acquis obtenus.

Nos projets :

Mener à bien plusieurs projets de collaborations avec d’autres pays européens, notamment :

    • MEDLENTISK : Programme sur la valorisation du pistachier lentisque, plus particulièrement concernant l’huile fixe de drupes (avec la Grèce, l’Italie, le Portugal, l’Espagne et la Croatie) ;

    • Forest’ED : Rapprocher les milieux de l’éducation à l’environnement et de la gestion forestière pour améliorer la connaissance en terme de protection incendie et de gestion de nos espaces forestiers (avec l’Italie, L’Espagne, et le Portugal) ;

    • La coopération et l’éducation comme clés du Développement durable, mené par le centre forestier de Maskulinskie en Pologne, avec la participation de la Forêt Modèle River Mirna Basin en Croatie (région d’Istrie).
    • et d’autres projets, en lien avec la gestion durable des espaces forestiers (notamment captation carbone), en cours de dépôt ou en attente de décision.

 

L’organisation d’événements grands publics :

      • Les Journées du Liège à la Villa Noailles : exposition du Concours (catégorie Tournage et Design), délibération du Jury, exposition photos, etc ;

      • Le Week-end du chêne-liège au Domaine de Baudouvin à La Valette : marché du Terroir et de l’Artisanat, conférences, expositions, démonstrations et animations, etc.

      • L’organisation d’un Concours d’Art et de Design avec 3 catégories distinctes : Tournage, Design et Sculpture (et des participants de référence mondiale).

      • chaque année, nous participons également à plusieurs événements sur le territoire et donnons régulièrement des conférences.

 

Nos actions en faveur des filières :

  • Le soutien à la filière subéricole : animation d’un groupe interprofessionnel sur la filière, rédaction et publication d’un magazine annuel (24 pages, 2000 exemplaires, rédaction collective), coordination du site internet le Portail du chêne-liège avec un référencement des acteurs régionaux, projet de musée du liège ;

  • Une vaste partie Recherche & Développement, notamment avec l’étude sur l’arbousier et ses ressources envers le PNR de la Ste Baume, la valorisation de certaines essences en économie circulaire (valorisation des déchets issus des coupes forestières en cosmétique par exemple, en lien avec des instituts de recherche), essences concernées par ces études : l’arbousier, pistachier lentisque, mimosa, pin d’Alep, etc.

  • participation à la relance de la production de pistache en Provence : en 3 ans, répartition et plantation de 1500 pieds au travers de la région, coordination de projets agroforesteries et éducatifs

La “nouvelle économie” de la forêt

Au sein de Forêt Modèle, les acteurs désirent être en permanence à la recherche d’innovations tant en matière technique que commerciale et règlementaires.

Pour redynamiser l’économie forestière, Forêt Modèle de Provence ambitionne en particulier de redécouvrir les qualités des bois locaux et d’accompagner l’émergence de nouvelles filières.

L’ensemble des actions de l’association auront pour objectifs de faire perdre définitivement à la forêt son image d’espace à faible valeur économique à l’abandon et dévolue au passage répété du feu.

C’est dans cet esprit que par “nouvelle économie”, l’association entend trouver des solutions apportant de la valeur économique à la forêt par le biais :

  • de la valorisation de la biomasse en énergie et bois d’œuvre : essences omniprésentes type pin d’Alep, essences plus localisées type chêne-liège, rémanents, landes.
  • de la valorisation des productions forestières non ligneuses (apiculture, châtaignes, pignons, plantes sauvages comestibles, médicinales et ornementales, champignons, gemme etc.)
  • du “paiement pour services environnementaux”
  • de la promotion sociale de la gestion forestière durable


    Broyage de chênes-liège, Massif des Maures, Var

     

    La gestion forestière multifonctionnelle

    Dans le but de tirer parti des fonctions écologiques et sociales de la forêt méditerranéenne, les gestionnaires forestiers doivent mettre en place une gestion multifonctionnelle dont les objectifs peuvent être très variés :

    • Se défendre contre les incendies : mettre en place des infrastructures de prévention du risque et de protection contre le feu qui soient durablement implantées et valorisées de façon multifonctionnelle.
    • Intégrer les espaces naturels dans les aménagements territoriaux : promouvoir la place de la forêt dans l’aménagement du territoire, et spécifiquement la relation forêt/urbanisme.
    • Développer l’agriculture et l’élevage : réimplanter des agriculteurs (cultivateurs, éleveurs, apiculteurs) notamment par la mise en place d’infrastructures adaptées et la réhabilitation de zones agricoles en friche.
    • Valoriser les fonctions environnementales : conserver la qualité de l’eau, de l’air et de la biodiversité.
    • S’adapter aux nouvelles conditions climatiques : expérimenter des modes de gestion sylvicoles adaptés à l’évolution du climat issu du dérèglement climatique.
    • Encourager la gestion : favoriser les regroupements et mener des actions de sensibilisation pour lutter contre l’abandon des espaces.


    Troupeaux de brebis et de chèvres du Rove en Forêt de l’Etoile, C.Sanspeur

     

    L’accueil du public en forêt

    L’objectif est de valoriser le rôle social de la forêt en organisant des activités touristiques, culturelles et ludiques. Tout en maitrisant la pénétration de la forêt par le public, il s’agit également par ce biais de favoriser le développement local par exemple en :

    • Développant le tourisme : Le but est de répondre aux besoins de nature de la société tout en générant de l’emploi par le développement d’activités permanentes, passagères ou ponctuelles. Pour ce faire, Forêt Modèle de Provence pourra par exemple mettre au point un “observatoire de la fréquentation des forêts”, favoriser l’installation de gites respectueux de la nature et développer des activités pédestres et équestres.
    • Sensibilisant le public à la richesse du patrimoine naturel et culturel des territoires.


    Barrage de la Mole, Syndicat des eaux

Nous avons pour objectif de développer ensemble notre réseau pour essaimer les bonnes pratiques, continuer à créer une synergie partenariale, rentrant dans le cadre de nos missions.