Tournage : Luis Morgado

Rencontre avec Luis Morgado

Heureux gagnant du 🏆 3er prix du concours Quercus Suber 2022 🌳 exposés et remis à la Villa Noailles, Luis Morgado a été récompensé pour son vase en chêne-liège brûlé. Il répond à notre interview. 

Qui êtes-vous ?

Installé à Aiguines comme tourneur professionnel depuis 2019, j’ai très tôt confectionné des objets à base de bois. 
Le déclic est vraiment venu lorsqu’il a rejoint une association de menuiserie en 1998 afin de réaliser mon propre mobilier. Ce qui m’a naturellement conduit à réaliser des ouvrages de plus en plus complexes à titre personnel puis commercialement. Lorsqu’en 2017 on m’a sollicité pour réaliser une première pièce tournée, cela a été un nouveau moteur. 
Mon apprentissage s’est fait à partir de ce jour en autodidacte (difficilement) puis à l’Ecole Escoulen l’année suivante pour une formation professionnelle.

J’aime expérimenter. De la petite pièce au grand format, de la forme traditionnelle à la courbe libre. J’utilise souvent le brûlage, y compris la technique de Lichtenberg permettant de créer des fractales, pour donner un aspect plus organique à ses pièces. 
Mes collections sont autour du luminaire, un peu d’utilitaire, mais aussi des pièces résolument artistiques. J’allie dans mes dernières création bois et métal pour une touche plus industrielle.

Pourquoi avez-vous participé au Concours Quercus Suber 2022 🌳 ? 

J’ai participé à ce concours par mégalomanie – non je plaisante – … juste pour m’essayer au tournage en compétition avec d’autres tourneurs pour évaluer mon niveau.

Quelle a été votre inspiration ?

Mon inspiration est venue du morceau de bois qu’on nous a livré : il y avait une ouverture créée par une blessure dans le bois, et avec la pluie cela a créé une ouverture naturelle et des couleurs magnifiques .

Quelles ont été vos difficultés ?

Il n’y a pas vraiment eu de difficulté : il faut apprendre à travailler avec le bois et le
tournage, cela devient presque facile.

Êtes-vous satisfait du résultat ? Quel est l'avenir de votre projet ? Vos prochains projets ?

Le résultat est satisfaisant mais je suis du genre à vouloir toujours faire mieux, je suis un éternel insatisfait – mais cela n’est pas très grave ! – ; les prochains projets pour ce
concours ou d’autres concours viendront surtout des morceaux de bois que j’aurai en ma possession. Mon inspiration démarre souvent à la vue d’un morceau de bois, sa forme, sa longueur, ses aspérités, et des images qui traversent mon esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.